O
u
v
r
i
r

l
a

n
a
v
i
g
a
t
i
o
n
O
u
v
r
i
r

l
e
s

c
o
n
t
r
a
t
s
Aulyanne d'Aspaël (Terminée)


Partagez|
Aulyanne d'Aspaël (Terminée)
Messages : 884
Date d'inscription : 02/01/2018
avatar
Demoiselle errante - Fille de Vicomte oubliée

A savoir -
Age: 18
Métier : Enquiquineuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Aulyanne d'Aspaël (Terminée)
 Mar 2 Jan - 20:54

d’Aspaël, Aulyanne

Les hasards, les rencontres forgent une destinée…



NOM : d’Aspaël

PRENOM : Aulyanne

SURNOM : Auly, Lili ou simplement O

SEXE : F

AGE : 18

RANG SOCIAL : Fille de Vicomte décédé

LIEU DE VIE : Errante
L’enflammé de sa chevelure rousse aux reflets de miel cascade sur ses frêles épaules et ruisselle jusqu’au doux arrondis de sa menue poitrine. Deux iris bleutés habitent un regard perçant qui ne cille pas entre une série de longs joncs d'ébène.  Ses lèvres comme d'embrasés rubis sont mises en valeur par un point de beauté au coin supérieur droit. Un sourire de perle éclaire le bas de son visage surplombé gracieusement d’un nez fin et délicat où perlent de brillantes givrures rousses.

Une robe au tissu léger épouse et met en valeurs les formes enivrantes de sa silhouette. La jeune femme préfèrent les vêtements qui respirent et qui ne gênent pas, malgré le côté révélateur de ceux-ci. Une ceinture de soie pourpre enlasse sa taille de guêpe contrastant avec le galbe prononcé de ses fesses affermies par l’exercice. Sa peau, d’un blanc laiteux, invite aux caresses. C’est un flocon enflammée qui se tient devant vous, répendant son essence vanillée au rythme de ses pas agiles et dansant.

Méfiante petite chose. Non, malgré ce qui peut s’en dégager aux premiers abord, la jeune femme n’est pas louve, enfin, pas réellement. Née avec une cuillère d’argent dans la bouche, on la lui aura rapidement arrachée. Abandonnée par les siens et élevée par un vieil hermite, son parcours singulier aura su laisser ses traces chez Aulyanne. Que lui reste-t-il de noble maintenant si ce n’est que quelques embrûmés souvenirs? Narquoise, elle ne se gênera pas pour prendre ce dont elle a besoin, montrant peu d’égard aux lois et règles de la société. D’ailleurs, elle se tient loin de celle-ci, on lui a trop raconter mille et une choses des horreurs qu’on trouve dans ses grandes cités. Et puis, il y a son oncle... elle ne se rappellait plus bien de son visage, mais il avait chercher à la faire tuer! Sûrement était-il toujours à sa recherche, elle ne pouvait faire confiance qu’aux siens.

À travers le dur de son enfance, la jeune femme a su conserver ce qui faisait de ses parents des gens particulièrement appréciés du peuple qu’ils dirigeaient. Généreuse, attentionnée et fidèle envers les siens, elle ne saurait les  laisser tomber pour rien au monde. Malheureusement, la vie est dure sur les terres sauvages et le petit village hétéroclite qu’elle s’était promis de protéger connu l’impardonnable corruption. Aujourd’hui, elle erre donc à l’intérieur des forêts du royaume, ne s’étant pas encore pardonnée pour les récents évènements.



Aulyanne fut le premier et dernier enfant de ses parents. Son père était un vicomte respecté et aimé du duché de Degron en lequel leurs terres se trouvaient sur la frontière même des terres sauvages. C’est donc derrière d’épais rempart que Lyly, comme il l’appelait, fit ses premiers pas et dit ses premiers mots. La petite Aulyanne était l’enfant du peuple, avec ses petites bouclettes rousses, elle passait de bras en bras sans méfiance pour celui qu’on trouverait au bout. À cet endroit du royaume, les terres étaient tellement austères que cela rendait les gens plus chaleureux, aimants. Enfin, c’était au moins ce que semblait croire son père... elle ne pouvait qu’accusée la naïveté de son âge d’avoir penser pareillement.

Un jour au coeur de son septième été, tout bascula. Le carosse qui les menait sa mère et elle vers la vieille ville de Degron, l’histoire de quelques jours, interrompit sa marche l’espace d’un trop long instant et ce qui s’en suivit furent des évènements violents et chaotiques. Elle les revisitaient parfois en rêve... Toujours un peu changeant, certains éléments demeuraient cependant : Sa mère qui criait, qui gémissait pour qu’on épargne son enfant, les vêtements qui se déchiraient, le sang, sa mère et elle en pleur, le sang,son oncle avec ce sourire cruel et froid au visage, des rires, un monstre de ténèbres et de poils, encore plus de sang.

Ce jour là, sa mère et le reste de leur escorte avaient trouvé la mort dans une des manigances de son oncle. Ce qui avait sauvé Aulyanne avait été l’intervention soudaine d’un gigantesque loup qui la soulevant par les vêtements, avait profité de la surprise générale pour la tirer de ce mauvais pas. Traumatisée devant tant d’horreur à la fois, la petite fille qu’elle était s’était évanouie. Le grand loup l’emporta avec lui jusqu’à un village des terres sauvages où elle se réveilla, quelques heures plus tard, cernée par l’inconnue et exigeant qu’on la mène à son père ou sa mère.

Sa mère n’étaient malheureusement plus et si on voulu la ramener chez elle au prochain matin, son père à qui on rapporta le corps mutilié de sa femme ne crut pas un seul instant que sa fille ait pu survivre à cette attaque de la coruption et s’enleva la vie dans la nuit. Le titre revenait donc à Aulyanne, mais comme on la croyait morte, c’était à son oncle qu’on avait remis les clefs du Castel. Elle était encore bien trop jeune pour l’affronter... et était bien trop effrayée à l’idée même qu’il ne la retrouve pour penser se venger d’une quelconque façon.

Elle fut donc élevée à l’intérieur de ce village hétéroclite où on la confia à celui qui oeuvrait en sorte de chef. Ancien milicien, il s’était exclue de son ordre pour vivre en reclu hors des terres du royaume. S’il lui avait fournit un lit et qu’elle trouvait toujours quelque chose sur la table, le vieil homme ne lui accordait aucune affection, il n’en semblait simplement pas capable. Muet, il l’écoutait parfois lui raconter ses journées, sans démontrer la moindre émotions, le regard sévère la dévisageant sans vraiment la voir.

Un jour cependant, alors qu’elle devait être âgée de 11 ou 12 ans, il lui intima de le suivre tandis qu’il partait chasser en fôret. Elle ne devait faire aucun bruit, elle devait observer, appprendre de ses gestes. Le lendemain fut pareil, et le surlendemain également. Aulyanne se faisait bon élève, et cela semblait plaire à son tuteur. Finissant plus tôt qu’à l’usuel, il fit voler vers elle une branche, une épée de fortune. Il lui intimait, de ses gestes, à l’attaquer, ce qu’elle fit avant de finir sa course sur le postérieur. Aucune remarque, tout se passait dans le regard, dans ses infimes expressions faciales. Elle devait recommencer, et s’exécuta. Encore. Encore. Encore. Jusqu’à ce qu’il suffit et qu’ils rentrent, sans plus de mot.

17 ans. L’élève avait dépassé le maître. Il fallait toutefois avoué que c’était le temps qui avait fait le plus gros du travail. Il avantageait la jeune fille devenue jeune femme et désavantageait le vieil homme devenu vieillard. Aulyanne le saluat d’un signe de tête avant de s’emparer de son arc reposant près du cadre et de s’y faufiler pour aller chasser, seule.

17 ans et demi.  Cela fait maintenant plusieurs mois qu’elle chasse seule, et elle ne rentre jamais bredouille. Son village compte sur elle... Aucun signe de corruption. Elle la guette, comme on lui a apprit. Si elle devait percevoir le moindre signe, elle devrait en avertir le village. Par exemple si les queues de... vite. Elle doit faire vite. Elle sut, son coeur fait battre ses tempes... faites qu’il ne soit pas... trop... tard. Elle tombe à genoux. Trop tard, elle est arrivée trop tard. Il ne reste plus rien... plus rien d’utilisable. Son mâitre est là... déchiqueté sur la place, le  bras rendu trop faible pour supporter sa vieille lame git un peu plus loin. Au moins n’est-il plus en vie pour supporter l’échec qu’est son élève. Elle essuit une larme. Des yeux d’un rouge sombre la dévisage, elle prend la fuite.

18 ans. Elle est remontée à l’intérieur des terres, évitant tout contact avec la civilisation. Elle a bien songé un instant à rentrer chez elle... mais qu’en reste-t-il? De plus... quelque chose lui dit que son oncle doit être derrière la dernière attaque sur son village. C’est sans doute qu’il a apprit son existence et cherche à éliminer la moindre trace de son délit. Elle doit se méfier, éviter les routes... elle ignore que cet oncle dont elle craint le courroux est mort quelques mois seulement après avoir pris la place de son père.



À vous de le découvrir!

Vous certifiez sur l'honneur avoir plus de 18 ans ? Wippp

Comment vous nous avez trouvé ? Top site

Un avis ? (Sur nous, pas sur le voisin ♪) Tout ça me semble bien prometteur :)

Quel est votre smiley préféré ?  calin2
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1406
Date d'inscription : 25/09/2017
avatar
Prêtresse

A savoir -
Age: 18 ans
Métier : Prêtresse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aulyanne d'Aspaël (Terminée)
 Mar 2 Jan - 21:51


Merci Vhan pour la signature ♥
Léonie s'exprime en #ff9933
Bienvenue parmi nous o/
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 372
Date d'inscription : 13/09/2017
avatar
Fléau du monde

A savoir -
Age: ♥
Métier : Fouteuse de merde
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aulyanne d'Aspaël (Terminée)
 Mer 3 Jan - 0:02


Hey Aulyanne et une fois encore, bienvenue !

Alors un joli personnage, seulement j'ai quelques points qui méritent éclaircissement.

Avant tout, je t'annonce que tu seras dans le groupe "bas peuple" étant donné que c'est le groupe dans lequel elle à passer la plus grande partie de sa vie et dans lequel elle est encore à l'heure actuelle. Si cela vient à changé, tu sera mise dans le groupe de la noblesse dirigeante.

Alors, je voudrais rappeler qu'un animal corrompu est particulièrement incontrôlable, donc son oncle à pu (avec moult précautions) lâcher des bêtes corrompues sur le convoi de la maman de ton perso, mais clairement, il aurait fait parti des cibles des bêtes.

Je ne sais pas comment tu voyais la chose, seulement je préférais préciser

Le loup qui à récupérer Auly est un Huvar ? Du coup, pourquoi n'a-t-elle pas été ramenée a la place-forte la plus proche ? Ou simplement chez elle le lendemain ? Les Huvars sont dans leur écrasante majorité, loyaux au humain et au seigneur des terres qu'ils traversent, ils auraient tenté de ramener la fillette dans un endroit plus à l'abri de la corruption que dans un hameau qui lutte pour survivre dans les terres sauvages dirigées par un milicien désabusé.
A moins que le Huvars soit lui aussi dans le village des désabusés.

La corruption rend les yeux rouge sombre, et pas rouge vif ;p
(C'était le petit chipotage maison)

Voilà, voilà  dieu
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 176
Date d'inscription : 12/12/2017
avatar
Huvar - Grand Loup

A savoir -
Age: 64
Métier : Huvar - Grand Loup
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aulyanne d'Aspaël (Terminée)
 Mer 3 Jan - 2:14


#9933cc ~ ~ ~ 2 Roses
Bienvenue parmi nous ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 884
Date d'inscription : 02/01/2018
avatar
Demoiselle errante - Fille de Vicomte oubliée

A savoir -
Age: 18
Métier : Enquiquineuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aulyanne d'Aspaël (Terminée)
 Mer 3 Jan - 17:10


mes statistiques:
 
Kikoo!

Pas de problème pour le rang, c'est ce que j'avais en tête également :)! Corrigé pour les yeux rouges sombres aussi!

Pour ce qui est de l'oncle, c'est que c'est flou, et c'était voulu comme Auly n'en garde pas un souvenir très clair. Cependant, il s'agit bel et bien d'une attaque humaine organisée qu'on veut faire passer pour une attaque de corruption. :P

Pour ce qui est du Huvar, ta conclusion est effectivement bonne. Ce n'est pas par hasard qu'elle tombe entre les mains de ce dit ancien milicien, ni que le Huvar ne l'y mène. D'ailleurs, comment un tel village survivrait sans protection particulière ^^? Bref, tu as percé à jour mes zones d'ombre volontairement laissées pour intégrer d'éventuels prédefs ou des joueurs existant à son histoire :).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 372
Date d'inscription : 13/09/2017
avatar
Fléau du monde

A savoir -
Age: ♥
Métier : Fouteuse de merde
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aulyanne d'Aspaël (Terminée)
 Mer 3 Jan - 17:20


Bien, donc je vais te donner ta couleur et ton rang ♥

Bon jeu parmi-nous dieu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aulyanne d'Aspaël (Terminée)
 
Revenir en haut Aller en bas
Aulyanne d'Aspaël (Terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Varteja :: Y prendre part :: Recensement de la population :: Présentations validées :: Peuple-