O
u
v
r
i
r

l
a

n
a
v
i
g
a
t
i
o
n
O
u
v
r
i
r

l
e
s

r
e
c
h
e
r
c
h
e
s
Prédéfinis du Peuple


Partagez|
Prédéfinis du Peuple
Messages : 118
Date d'inscription : 24/08/2017
avatar
Maîtresse Nourricière

A savoir -
Age: Éternelle
Métier : Créatrice de vie
Voir le profil de l'utilisateur http://varteja.forumactif.com
MessageSujet: Prédéfinis du Peuple
 Jeu 21 Sep - 22:24


La Bourgeoisie


Iseult Guilbert
- Cliquer pour atteindre la fiche -

Âge : 31 ans
Métier : Propriétaire d’un négoce de tissu
Fonction : Veuve désargentée
{LIBRE}
Maric Dalmace
- Cliquer pour atteindre la fiche -

Âge : 29 ans
Métier : Propriétaire de maison close en plein essor

{LIBRE}


Les hommes d'armes


Maurine Premon
- Cliquer pour atteindre la fiche -

Âge : 26 ans
Métier : Soldat
Fonction : Garde (ville au choix)
{LIBRE}
Aubery Warin
- Cliquer pour atteindre la fiche -

Âge : 25 ans
Métier : Mercenaire solitaire


{LIBRE}


Le bas peuple


Alchima Agarde
- Cliquer pour atteindre la fiche -

Âge : 25-30 ans
Métier : Diseuse de bonne aventure, cartomancienne.

{LIBRE}

Ansoald Gibouin
- Cliquer pour atteindre la fiche -

Âge : 31 ans
Métier : Chef pilleur des terres sauvages.

{LIBRE}
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 118
Date d'inscription : 24/08/2017
avatar
Maîtresse Nourricière

A savoir -
Age: Éternelle
Métier : Créatrice de vie
Voir le profil de l'utilisateur http://varteja.forumactif.com
MessageSujet: Re: Prédéfinis du Peuple
 Jeu 21 Sep - 22:32
Iseult Guilbert

{LIBRE}

NOM: Guilbert

PRENOM: Iseult

AGE: 31 ans

SEXE: F

RANG: Bourgeoise - Veuve désargentée
Propriétaire d'un négoce de tissu en déroute.

Code:
https://i.imgur.com/eSe3Ujq.jpg

Physique
Dame Guilbert pourrait être qualifiée, dans les quartiers moins charmants, de joli petit lot. Elle fut une pimpante blonde, à la silhouette joliment empâtée et au regard curieux dans sa vingtaine. Désormais que la trentaine est arrivée, moultes choses ont changés, sa silhouette déjà, elle s’est affiné et son regard s'est fait plus rude, acéré, lui est tout de même resté son joli minois et sa chevelure dorée.
Elle se vêt de tenue d’une simplicité et d’une modestie forcée de par l’état de ses finances.


Psychologie
Madame est une femme qui avait tout pour avoir le monde, du moins son monde à ses pieds. Malheureusement, quelques coups du sort en ont décidé autrement, elle en a retiré une certaine acidité, et une manie de cacher son sentiment et son opinion, suivant le plus fort. Désormais seule, il lui faudra cependant se décider vite sur la suite de sa situation, les vautours rôdent, une belle femme en difficulté, cela attire les opportunistes.


Les points marquants de sa vie
Il n’y eut rien de particulièrement traumatisant pour la marquer dans sa prime jeunesse, seulement la simplicité d’une vie de bourgeoisie campagnarde. Iseult était la sixième d’une fratrie de huit, il y eut donc quelques lacunes dans son éducation, ses géniteurs préférants faire de ses aînés des pions sûrs, servant un certain maintien ou un avancement de leur statut.

La demoiselle grandit donc insouciante, seulement la joliesse de sa personne fit qu’on envisagea vite de la marier. Le cadet d’une famille cousine fort éloigné, si éloigné qu’on ne pouvait plus réellement se dire cousins, fut négocié, scellant une alliance sans grand brillant. C’est ainsi que la candide Iseult se retrouva à devoir monter à la grande ville (ville au choix).

Elle sembla devenir l’attention du monde un instant, cette adorable blonde venue du fond du Duché. Seulement la chose se dégrada bien vite. Son mari n’avait rien d’un prince de conte, commençant à la malmener puis la maltraiter.
De plus, l’homme en question, qui avait, grâce à un sale coup du sort, hérité de l’affaire familiale, étant un piètre commerçant. Le négoce se portait donc particulièrement mal.

La vie devient un calvaire, qui ne prit fin qu’il y a quelques mois de cela, de manière pathétique suite à une agression de Monsieur à la sortie de son atelier de tissage, le laissant pour mort dans une ruelle de la ville. Madame de Guilbert se retrouva alors seule, criblée de dettes, mais libre.


A savoir
Proposé par: La Corruption

Demande(s) particulière(s):

lié à:





Maric Dalmace

{LIBRE}

NOM: Dalmace

PRENOM: Maric

AGE: 29 ans

SEXE: M

RANG: Bourgeois - Propriétaire d’un bordel en plein
développement; “Le Paon Amoureux” (Ambiance)

Code:
https://i.imgur.com/dPJauVh.jpg

Physique
Ni beau, ni laid, voilà comment pourraient le décrire nombre de ses filles. Sont-elles promptes à lui reconnaître un charisme inquiétant, même si la colère n’est pas absolument pas le vice dont il est le plus coutumier.
Des cheveux courts, châtains, des yeux sombres, un habit sobre.


Psychologie
Le Dalmace est d’une ambition démesurée, vorace. Cette dernière a toujours guidé et guide encore sa vie. Son nouveau projet étant de marier une fille de la noblesse afin de pouvoir toucher de l’intérieur ce milieu de faste et d'opulence. Seulement n’est-il pas dupe qu’un tenancier de tripot, si couru soit-il n’est pas réellement un bon parti.
Outre cela, c’est plutôt un homme calme, pragmatique, souvent dur, mais parfois d’une compréhension surprenante. Il est plutôt bon prince avec ses gagneuses, sans aucun excès, après tout, elles sont là pour remplir ses caisse avant toute autre chose...


Les points marquants de sa vie
Fils d’une ribaude et de son maquereau, le petit Maric s’est tout de suite retrouvé orphelin de mère, cette dernière ayant eu la désastreuse idée de mourir des suites de son accouchement. Le tenancier comptait donner le marmot au temple jusqu'à ce qu’il découvre que c’était un garçon, lui qui n’avait toujours eut que des filles avec son épouse, il se retrouvait affublé d’un petit mec, bâtard certes, mais un garçon, un futur homme.

Ne pouvant ni le reconnaître, ni se résoudre à l’abandonner, il avait laissé ses catins l’élever, parfaisant son éducation lors de ses moments libres, une éducation stricte dans laquelle se mêlait les espoirs et les ambitions d’un homme qui n’accomplirait jamais ses rêves.

Mourant, alors que son garçon avait dix-neuf ans, il lui vendit son commerce pour quelques sous-symboliques, afin que ses filles légitimes ne perdent pas l’affaire ou ne la revendent à un parfait inconnu.

À peine aux commandes, le gamin tenta d’imposer sa marque, la pâte. Le bordel n’était pas très réputé, toutefois pas vide non plus, seulement les changement amenèrent le tripot au bord de la fermeture.

Il fallut beaucoup de culot et l’aide de la doyenne des catins pour remettre l’affaire à flot et la faire croître jusqu'à sa notoriété actuelle.


A savoir
Proposé par:  La Corruption

Demande(s) particulière(s):

lié à:


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 118
Date d'inscription : 24/08/2017
avatar
Maîtresse Nourricière

A savoir -
Age: Éternelle
Métier : Créatrice de vie
Voir le profil de l'utilisateur http://varteja.forumactif.com
MessageSujet: Re: Prédéfinis du Peuple
 Jeu 21 Sep - 22:38
Maurine Premon

{LIBRE}

NOM: Premon

PRENOM: Maurine

AGE: 26 ans

SEXE: F

RANG: Garde - Soldat (ville et noble d'affiliationau choix)

Code:
https://i.imgur.com/RKGYjPa.jpg


Physique
Un visage plutôt fin, sans être d’une grande délicatesse, parée d’une chevelure noire attaché toujours bien soigneusement et aux yeux d’un bleu-vert, surplombant un corps relativement massif, musculeux, pour une femme. Maurine n’est clairement pas dans les canons de beauté de sa société, mais elle n'est pas dénuée d'un certain charme avec son joli sourire.

Psychologie
Opiniâtre et bosseuse sont sûrement les deux adjectifs qui la décriraient le mieux. Elle en veut, elle tient à sa place et surtout elle tient à monter en hiérarchie, et si pour cela, elle doit en faire trois fois plus que les hommes, la chose ne lui fait pas peur !

Les points marquants de sa vie
Née dans une famille au service du noble dont elle rejoindra l’armée plus tard, elle est une parmi plusieurs filles et uniquement des filles. Ses parents très reconnaissants et respectueux de ce que faisait leur maître pour eux et les autres ont absolument voulu offrir un de leurs enfants à la garde.

Maurine fut choisie parce qu’elle était la plus robuste. C’est donc tout naturellement qu'à ses seize ans elle fut envoyé à la caserne pour se faire enrôler. Elle n’y alla pas en traînant les pieds, son père lui ayant toujours répété qu’aller servir son seigneur serait sa place et un honneur pour elle, plus encore d’avoir été choisie parmi ses sœurs.

A savoir
Proposé par: La Corruption

Demande(s) particulière(s):

lié à:





Aubery Warin

{LIBRE}

NOM: Warin

PRENOM: Aubery

AGE: 25 ans

SEXE: M

RANG: Mercenaire solitaire

Code:
https://i.imgur.com/CTyzIst.jpg


Physique
Warin est un grand gaillard bien bâti, bardé d’un certain nombre de cicatrices, sans qu’une n’ait eu le mauvais goût de le défigurer. Son équipement n’est pas toujours de prime jeunesse, mais il essaye tout de même de le rendre le plus présentable possible. Sa stature et sa jolie trogne ne sont pas pour déplaire aux donzelles et inspirent une certaine confiance de par l’aplomb qui s’en dégage.

Psychologie
Pas vraiment maniéré ou à cheval sur les principes de politesse, Aubery est un homme simple, qui parfois se plaît à jouer au simplet, surtout quand ça lui permet de se sortir de situations délicates. Cependant, dès qu’il s’agit de travail et surtout de travail bien rémunéré, le pseudo-imbécile disparaît immédiatement, pour laisser place à un homme sachant très bien ce qu’il vaut, ce qu'il veut ou ne veut pas faire.

Les points marquants de sa vie
Gamin des rues, il ne se souvient plus vraiment de sa mère, il se souvient surtout que dès qu’il se faisait attraper, on le ramenait chez une certaine Auberey, qui n’était visiblement jamais dans cette mansarde dans laquelle on le traînait inlassablement. C’est de là qu’il à fini par tirer son nom n’ayant plus souvenir d’avoir un jour entendu celui qu’on lui a donné à la naissance.

Il grandit avec les autres mômes des rues jusqu'à une dizaine d’années, où il fut chopé par un garde pour vol. L’homme voyant l’état pitoyable du gamin et face à l’absence encore une fois de l’Auberey, il décida de l’abriter un soir, puis un autre, puis encore un autre…

Le soldat fini par le garder avec lui, lui apprenant à se défendre et à manier les armes, il espérait sûrement en faire un garde tout comme lui, histoire de donner une vie décente à ce môme.

Alors qu’Aubery avait dix-sept ans, son bienfaiteur rejoignit le grand loup en mission pour son seigneur. Seul, le jeune homme choisit de ne pas exécuter la destiné qu’on lui avait choisi, amer que l’armée lui ait pris la seule personne qui semblait s’être préoccupé de lui.

A savoir
Proposé par: La Corruption

Demande(s) particulière(s):

lié à:


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 118
Date d'inscription : 24/08/2017
avatar
Maîtresse Nourricière

A savoir -
Age: Éternelle
Métier : Créatrice de vie
Voir le profil de l'utilisateur http://varteja.forumactif.com
MessageSujet: Re: Prédéfinis du Peuple
 Jeu 21 Sep - 22:43
Ansoald Gibouin

{LIBRE}

NOM: Gibouin

PRENOM: Ansoald

AGE: 31 ans

SEXE: M

RANG: Chef pilleur des terres sauvages.

Code:
https://i.imgur.com/xZaYz6Q.jpg


Physique
Grand, musclé, il a un air légèrement trop gentil pour le réel commerce auquel il se livre. Impression trompeuse. Des cheveux et une barbe drus d'un noir parsemé de quelques cheveux tournant doucement au gris. Des cicatrices démontrent de sa vie mouvementée.
Il est souvent sale, couverte de sang et de terre. Lui et ses hommes ne faisant un effort que lorsqu’ils doivent se rendre en ville pour commerce « honnêtes ».

Psychologie
Violent, un soupçon sadique, inconditionnellement épris de liberté à désirer mener sa vie en tant que seul et unique décideur de ce qui régit cette dernière. Ansoald est un esprit aussi brutal et primaire qu’il est libre et malin.

À la tête d’une quinzaine d'hommes régulièrement renouvelés de par la rudesse des conditions de vie, il sait s’imposer et réprimer les mutineries.

Les points marquants de sa vie
Sa vie fut celle d’un gamin des campagnes proches des frontières comme il y en avait tant d’autres. Une vie rythmée par les aller et venue de la corruption, des veilleurs et des hommes d’armes, qu’ils soient à la botte du seigneur ou de la milice.
À chaque fois il fallait se plier aux indications, même parfois donner une vie et pour quoi . Toujours une forme de violence.

Puis un jour, sont arrivé des pillards, des hommes qui venaient de la forêt, ça faisait quelques mois qu’on entendait parler d’eux. Ils ont tout saccager, tout ravager, pire que la corruption. Ils sont reparti avec tout ce qui pouvait être vendu, deux trois donzelles et une demi-douzaine jeunots, le plus costaud. Ansoald en faisait partie.

Ils s’étaient enfoncé dans les terres sauvages à journée et demie de marche du village et une grosse demi-journée de la frontière. Là il y avait un ancien hameau de bucherons, des ruines retapées à la va-vite derrière d’épaisses palissade en bois. Il devait y avoir une grosse vingtaine de personnes qui « vivaient » là.

La suite était facile à comprendre, lui il était pour devenir comme eux. Les jours étaient rude pleins de coups. Les nuits terrifiantes chaque bruit pouvant être le dernier qu’il n'entendrait jamais, parce que la corruption pouvait les prendre à tout moment. Parfois des gars revenaient de la chasse infectée. La folie et la rage qui gagnant au fil des semaines leurs regards.

Beaucoup des mômes étaient mort, d’un mauvais coup, où se laissant mourir ne supportant pas ce qu’on les obligeait à être, mais Guibouin y trouva son compte, cette vie, sans maître le laissait exprimer cette violence, née de son enfance rude. Ils avaient donc commencé à devenir partir en raid, devenir un membre de cette troupe crainte.

Puis un jour il voulut plus, être plus libre encore. Il défia donc le chef.


A savoir
Proposé par: La Corruption

Demande(s) particulière(s):

lié à:





Alchima Agarde

{LIBRE}

NOM: Agarde

PRENOM: Alchima

AGE: Entre 25 et 30 ans

SEXE: F

RANG: Diseuse de bonne aventure, cartomancienne.

Code:
https://i.imgur.com/W0lDDua.jpg


Physique
Avant de la voir, souvent on l’entend, les babioles autour de son cou teintent d’un entrelacement de son métallique plus ou moins faussé ou aigu. Puis elle apparaît, une face ronde, joliette, des cheveux bruns tirant sur le roux, souvent tenue par un foulard d’étoffe trop précieuse pour l’allure d’Alchima, une peau claire et deux yeux verts perçants.

Psychologie
Au début, les cartes, s’était surtout une arnaque, elle disait aux gens ce qu’ils voulaient entendre, des banalités, mais alors que quelques-unes de ces « prédictions » se sont fait plus ou moins exactes, elle a commencé à y croire. Maintenant, l’Agarde est persuadée que tout ce qu’elle raconte va se produire à plus ou moins long terme.

Depuis toujours elle comprend les gens en les regardants, c’est quelque chose qu’elle a appris pour savoir à qui elle avait à faire et le prendre au mieux par les sentiments. Douce, la plupart du temps, avec ses clients, psychologue, elle devient vite revêche et dure lorsqu’on remet sa parole en doute.

Les points marquants de sa vie
Alchima est née d’une prostituée plutôt prisée d’une ville provinciale. Elle eut le droit à une nourrice, un toit un environnement plutôt stable avec une mère aimante… du moins quand elle ne devait pas s’occuper de quelqu’un d’autre.

Lorsqu’elle le pouvait sa génitrice la prenait sous son aile, elle expliquant tout ce qu’elle avait appris de la nature humaine au cours de ses années de pratique. Comment se comportaient les gens, pourquoi, comment les amener à certaines émotions. Tout ne rentra pas tout de suite car une enfant ne pouvait pas tout comprendre, mais petit à petit, à force d’écouter, de voir d’essayer, elle apprenait à lire dans ses interlocuteurs.

Sa mère était « amie » avec quelques autres cocottes des bons quartiers, lors de leurs quelques jours, sans rendez-vous, elle leur tirait les cartes autour d’une infusion. La petite était fascinée par ses moments, sa maman n’était plus vraiment sa maman, à ses yeux elle était une sorte de messagère divine, par le biais de ces bouts de parchemin rigides aux jolis dessins.

Mais sa mère n’eut jamais le temps de lui apprendre proprement.

La jeune fille avait quinze ans lorsqu’une violente dispute éclata entre sa mère et l’un de ses clients qui l’entretenait avec force générosité mais qui en contrepartie était d’une terrible jalousie. Ça avait mal fini. Personne à par Alchima ne semblait pleurer sa mère, battue à mort.

Foutue à la porte avec quelques affaires de sa mère qu’elle avait réussi à sauver, il fallait qu’elle trouve un moyen de subsistance. Elle avait des cartes, des souvenirs de phrases toutes faites et elle comprenait les gens …


A savoir
Proposé par: La Corruption

Demande(s) particulière(s):

lié à:




Adonis

{LIBRE}

NOM: Inconnu

PRENOM: Adonis

AGE: La quarantaine.

SEXE: Masculin.

RANG: Bas peuple.

Code:
https://zupimages.net/up/18/21/a9ku.jpg


Physique

• Cheveux bruns de bases, ils commencent à tourner au poivre et sel.
• Grande taille, dans le mètre quatre-vingt.
• Musculature respectable.
• Beau dans sa jeunesse, l'âge commence à faire quelques ravages.

Psychologie

• Cruel, impitoyable et sans moral.
• Pense quand même au bien de sa "famille" de bandit.
• Il n'a vraiment aucun scrupule, faites vous plaisir.

Les points marquants de sa vie

• Une enfance triste, la mère est morte et le père alcoolique le battait.
• Dans le début de son adolescence, il finira par tuer son père pour échapper à ses abus (sexuels si vous le voulez, c'est libre).
• Il rejoint un groupe de délinquant des villes qui prend vite de l'ampleur.
• Adonis en prend la tête environ cinq ans plus tard et finit par les faire immigrer dans les campagnes.
• Au cours d'un des pillages d'un village, il kidnappe Tadéa et sa mère Dea. Son groupe et lui abuseront d'elles pendants quelques mois avant de les rejeter dans la nature, Dea étant malade (c.f à l'histoire de Tadéa pour plus de détails).
• Il est possible qu'il ne se souvienne plus de Tadéa, c'est comme vous voulez. La suite est libre. Adonis peut même être rentrer dans le "droit chemin" si vous le voulez.

A savoir
Proposé par:  Tadéa

Demande(s) particulière(s):  Il est primordial d'être un joueur fairplay. Au vue de son histoire, il est facile de deviner que Tadéa et Galen chercheront à le tuer par tout les moyens. Si vous ne voulez pas accepter sa mort possible, abstenez vous de le jouer dès le début.

lié à: Tadéa & Galen



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Prédéfinis du Peuple
 
Revenir en haut Aller en bas
Prédéfinis du Peuple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ▬ Prédéfinis du peuple (11/13)
» Prédéfinis du peuple d'Oshury [0/5]
» Prédéfinis du peuple d'Ysyra [0/7]
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Varteja :: Y prendre part :: Vivier de personnages :: Les prédéfinis-