O
u
v
r
i
r

l
a

n
a
v
i
g
a
t
i
o
n
O
u
v
r
i
r

l
e
s

r
e
c
h
e
r
c
h
e
s
Wararst - L'enclave voisine


Partagez|
Wararst - L'enclave voisine
Messages : 119
Date d'inscription : 24/08/2017
avatar
Maîtresse Nourricière

A savoir -
Age: Éternelle
Métier : Créatrice de vie
Voir le profil de l'utilisateur http://varteja.forumactif.com
MessageSujet: Wararst - L'enclave voisine
 Mer 31 Jan - 19:48

L'enclave de Wararst



Généralités -
L’enclave de Wararst est une des vingt enclaves originelles recensées ayant tenu jusqu’à nos jours. Depuis la chute de l’enclave qui se tenait entre Auven et elle, elle est devenue la voisine de cette dernière, faisant d’elle l’avant dernier bastion humain avant les grandes étendues sauvages.

La population n’y est pas particulièrement accueillante, voire même austère. L’enclave basculant facilement dans la famine, les hommes et femmes sont souvent bien plus rassurés quand tout le monde reste bien chez soi. Elle a également tendance à glorifier les hommes d’armes, les mettant au même rang que leurs équivalents veilleurs. Il n’existe pas de milice, son inexistence est paliée par un service obligatoire pour les jeunes adultes. De fait, ils passent 5 ans dans l’armée avant de pouvoir prétendre à commencer leur vie. Les femmes peuvent également s’engager sur la base du volontariat, seulement elle n’y sont pas encouragées.


Temps de voyage -
Il faut de deux à trois semaines en longeant les côtes en bateau pour se rendre de Wararst à Auven.


Géographie et climat -
Globalement, les enclaves voisines ont un climat proche à tendance plutôt froide. Cependant, Warast étant au pied de montagnes, elle a tendance à avoir un climat encore plus rigoureux en hiver.

L’enclave, une bonne fois et demi plus grande d’Auven, est plutôt rocheuse, accidentée et marécageuse quand il se met à faire beau. En s’enfonçant dans les terres, de grandes forêts denses semblent continuer à perte de vue, seulement leur orée sert de frontière entre les terres des hommes et les terres sauvages.


Démographie -
Le principal problème de Warast réside dans sa surpopulation dont elle n’arrive pas à se défaire de manière durable. En effet, à la chute de sa voisine immédiate, si Auven a accueilli des réfugiés, Wararst également et en nombre certain. Seulement, toutes ces bouches à nourrir de plus et le peu de terres arables du territoire ont conduit la population à un équilibre précaire tendant facilement vers la famine.

Les principales villes sont ; Matrev (Capitale) / Vothach / Warden / Sarneid (ville de la Grande Mine).


Pouvoir en place -
Monarchie absolue, totalitaire.
Hormis la famille royale, la lignée Wantzenriether, il n’y a pas vraiment de noblesse, seule l’importance de votre fortune vous donne accès aux sphères les plus hautes du pouvoir.

Les opposants au régime sont souvent envoyés dans la grande mine qui sert de camp de travail. Toutes sortes de rumeurs glauques plus ou moins fondées circulent à propos de cette mine. On y extrait des pierres précieuses qui servent au commerce et de la pierre. Elle est très ancienne et, souvent, ses galeries à l’abandon servent de nichoir à la Corruption. Il y aura toujours un maladroit, un trop aventureux, ou un trop désespéré pour s’y aventurer et se faire contaminer…


Religion -
Le culte d’Huvara est présent aussi à Warast étant donné la proximité avec Auven et leurs origines proches probables, toutefois, c’est une variante plus brutale dans la résistance prônée face à la corruption et plus extrême dans la dévotion demandée.
Il y a toujours des huvas et huvars, mais leur détection et leur formation se font différemment. Les petits veilleurs sont détectés dès leur naissance et complètement élevés dans l’austérité du culte et l’importance de leur charge. De part ce fait il n'es pas possible de jouer un Huva et encore moins un Huvar venant de cette enclave, car ils sont trop précieux pour les laisser partir.
Le clergé fait également face à quelques cultes déviants, dont le plus important s’insinue toujours plus au sein de l’armée.


Relation diplomatique avec Auven -
Les enclaves de Wararst et Auven se sont toujours efforcées d’entretenir de bonnes relations diplomatiques depuis la chute de celle se trouvant entre elles, et ce malgré le réserve de chacune sur le régime et les coutumes de l’autre.
Leur dernier accord, mis en place il y a plus de 15 ans avec le Duc de Cleyf et le Gouverneur, stipule qu’Auven s’engage à réserver une fraction de ses récoltes à Wararst et, en échange, Wararst s’engage à fournir des hommes à Auven.

Ces traités sont honorés deux fois l’an lorsque les bateaux des enclaves se rendent dans l’une ou l’autre.

Des promesses de rations de grains et de vivres offertes aux familles de ceux qui s’engagent à aller à Auven poussent une partie de la population à se porter volontaire. Il est également proposé à quelques dissidents politiques sans importance et dont les crimes son mineurs de choisir l’exil à Auven plutôt que les travaux forcés dans la grande mine.

Pour plus d'informations, voir les groupes jouables



Relation diplomatique avec les autres enclaves -
Plutôt neutre, tendant vers une méfiance dû à sa hargne, son introversion et son côté guerrier très affirmé. L’enclave a assez peu de contacts avec ses autres voisines, les voyages n’étant pas toujours aisés, sur terre à cause de la chaîne de montagne qui l’isole, et par la mer par une navigation délicate.


Divers -
Les langues d’Auven et Wararst sont proches, seulement des variantes l’une de l’autre. De fait, certaines expressions peuvent différer, comme l’utilisation de certains mots.
Revenir en haut Aller en bas
Wararst - L'enclave voisine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Salut, je suis la nouvelle voisine! [PV Yoru]
» [TERMINE] Au secours ! Ma voisine ne parle pas. [Zack]
» Bonjour voisine ! [PV La Sorcière]
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» MAP DEMANDE DE CONSEILS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Varteja :: Découvrir le Monde :: Ouvrages de références :: L'Univers connu-