Varteja
Alberic Leufroy


Partagez|
Alberic Leufroy
Messages : 137
Date d'inscription : 19/10/2017
avatar
Mercenaire

A savoir -
Age: 19 ans
Métier : Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Alberic Leufroy
 Dim 22 Oct - 17:08

Leufroy Alberic

Recommencer, ce n'est pas refaire.



NOM : Leufroy.

PRENOM : Alberic.

SURNOM : Aucun.

SEXE : M

AGE : 19 ans.

RANG SOCIAL : Mercenaire

LIEU DE VIE : Ville de Morhai.
Alberic, mercenaire de son état, est un jeune homme que l'on peut reconnaître avant tout à son visage plutôt qu'à sa carrure. Ses cheveux et ses yeux sont à la couleur de l'ébène, une caractéristique qu'il tient de sa mère et qui lui ont valu un petit succès auprès de la gent féminine. Le regard d'Alberic est souvent sérieux, ses yeux plongés vers son interlocuteur ou le sujet de sa réflexion, comme pour tenter de comprendre au mieux les situations qui se présentent à lui. De par cette étrange habitude, le jeune homme a donc souvent le visage fermé, peu expressif au premier abord, il n'en faudra pourtant pas beaucoup pour qu'il se déride, après tout il reste un bon vivant.

Lorsqu'on l'observe, il est évident que le mercenaire prend un minimum soin de son apparence. Ses cheveux sont tirés vers l'arrière afin de paraître propre et sa barbe semble entretenue quotidiennement, mais il reste clair que l'homme n'a pas les moyens de la tailler comme le ferait un noble.

Physiquement le jeune homme est plutôt fin, mais son corps porte les traces d'un entrainement quotidien pour renforcer sa musculature. Loin d'être un parangon de force et d'endurance, Alberic n'en reste pas moins un homme à la carrure respectable, qui semble capable d'encaisser et de rendre les coups correctement.

En ce qui concerne sa tenue, elle est en tout point semblable à son apparence. Il prend soin du cuir noir de son armure et de sa cape en fourrure, il est rare de le croiser avec autre chose sur lui. Mais l'objet qu'il semble chérir le plus, c'est l'épée bâtarde à sa ceinture. Le pommeau est orné d'une tête de loup blanc aux yeux noir de jais et les connaisseurs pourront apprécier l'excellente qualité de la lame. Alberic la garde proche de lui en permanence, elle est un cadeau de son père ainsi que la gardienne de sa sécurité et celle de sa sœur.

Lorsqu'on le compare avec un mercenaire "lambda", Alberic est un peu plus vif d'esprit que la moyenne. Le jeune homme a reçu un début d'éducation et même s'il lui faut un certain temps, il est capable de déchiffrer le contenu d'une lettre.
Malgré ses origines modestes, Alberic est un jeune homme qui a soif de connaissances. Il s'intéresse à tous les sujets, souhaitant toujours en apprendre davantage et ce depuis son enfance. Il aime bavarder avec des personnes de toutes les origines, ce qui fait donc de lui quelqu'un de très sociable et ouvert d'esprit, malgré son air constamment sérieux.

Le jeune homme préfère souvent réfléchir avant d'agir, contrastant avec les réactions plus instinctives de sa sœur adoptive. Il aime peser le pour et le contre de chaque choix, réfléchissant parfois trop à certaines situations, dans le feu de l'action cela lui a déjà joué des tours.
Son caractère posé et réfléchit font également d'Alberic quelqu'un de très calme au quotidien. Il s'emporte rarement et possède un très bon sang-froid, lui permettant de tempérer les ardeurs d'Arnora. Mais sa curiosité débordante fait défaut à Alberic lorsqu'il s'agit de se concentrer sur son environnement. Le mercenaire est conscient de ce qui se passe autour de lui, mais il a tendance à réagir un peu moins vite qu'un guerrier sommaire lors d'un événement inattendu.

Alberic est quelqu'un pour qui la famille a une importance capitale. Il a développé un lien très fort avec Arnora, les deux jeunes adultes peuvent se comprendre sans échanger beaucoup de mots. Ce lien est parfois ambigu, dépassant le cadre familiale, mais il est indéniable qu'Alberic donnerait sa vie pour protéger celle de sa sœur adoptive.
- Petite Flamme dans la nuit


Il est minuit passé, Alberic observe son reflet dans la fenêtre. Son père est parti depuis maintenant bien une heure et sa mère observe avec inquiétude l'entrée de la ville.

"Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Pourquoi ils sont venus chercher Papa ?"

Une main qui se veut rassurante se pose sur les cheveux noirs de l'enfant, sa mère lui sourit comme pour calmer ses propres craintes.

"Tout va bien Alberic, Papa revient bientôt."


Le garçon fixe sa mère sans comprendre, il aura bientôt quatre ans et ce qui est en train de se produire le dépasse. Son frère par contre, il semble bouillir, faisant les cent pas devant la porte de la maison. Quand on vit proche de la frontière et qu'on a dix ans, on commence à reconnaître les attaques de la Corruption.
Le petit Alberic se remet sur la pointe des pieds pour observer par la fenêtre. Derrière les remparts de la ville se dessine une faible aura orangée, le village qui a été frappé n'est pas loin.

L'attente est interminable, mais le père d'Alberic fini bel et bien par revenir. Lorsqu'il passe la porte sa mine est grave. En tant que veneur du noble local depuis plusieurs décennies ce n'est pas la première attaque de Corruption qu'il voit, mais celle-ci semble avoir été différente. Dans ses bras il tient une petite fille endormie, la lueur des bougies se reflète dans ses cheveux couleur paille. Alberic la connait, c'est la fille du bûcheron, un ami de son père.
Il faudra attendre le lendemain pour que le jeune garçon se voit donner une explication quant à la présence d'Arnora. Et il faudra plusieurs années pour qu'Alberic puisse complètement comprendre ce qui avait eu lieu cette nuit là et pourquoi il avait tout à coup une sœur.


-Soif de connaissances


Le prêtre resserre le bandage sur le bras d'Euric. Le cadet de la famille Leufroy observe son père qui grimace. Le veneur a défendu son Seigneur durant la chasse comme son devoir l'impose et il l'a payé avec son sang. Le prêtre se redresse et inspecte une dernière fois son patient.

"Vous ne pourrez plus tirer à l'arc avec une blessure pareille. Je viendrai régulièrement vérifier qu'elle ne s'infecte pas."

Le père de famille hoche simplement la tête, son regard est vide, la nouvelle est aussi brutale que la charge du sanglier qui l'a blessé. L'homme d'Eglise fait ses adieux à la famille Leufroy avant de retourner à ses occupations.
Un long silence s'installe, finalement brisé par Odriana, la mère de famille.

"On va se débrouiller ne t'en fais pas. Lothar est en âge de prendre ta place. Je suis certaine que le Seigneur acceptera."

Euric ne répond pas, fixant sa main droite qui tremble légèrement. Son monde s'écroule et il peine à trouver une solution.
Lothar pose une main sur l'épaule de son frère cadet et l'invite à le suivre hors de la maison en compagnie de leur sœur. Une fois dehors il observe le château de Morhai et s'adresse à Alberic et Arnora sans les regarder.

"Je vais aller faire ce que notre mère a dit. On a besoin de quelqu'un pour ramener de l'argent à la maison." L'aîné marque une pause et se retourne vers son frère et sa sœur. "Al' t'es le plus malin de nous deux, je doute pas que tu trouveras une manière d'aider la famille." Alberic s'apprête à répondre, mais son frère l'interrompt d'un geste de la main. "Ça fait un moment qu'Arnora et moi on a vu que la chasse n'était pas ta spécialité. Les leçons de père t'ennuies et tu passes plus de temps à lui poser des questions sur les animaux et comment s'en occuper plutôt que de vouloir savoir comment les tuer. Arnora et moi on va s'occuper de ramener à manger à la maison. Toi tu devras continuer à te servir de ta tête, j'ai confiance en toi petit frère."

Alberic soupire, il sait que Lothar a raison. Cela fait bientôt quatre ans qu'Arnora et lui accompagnent leur père et leur frère à la chasse. Et alors qu'Arnora développait un grand intérêt pour la traque et le repérage, Alberic trouvait plus intéressant d'apprendre à reconnaître un animal. Le jeune adolescent profitait aussi de ces chasses pour en apprendre plus sur le dressage auprès du Maître-chiens et du Fauconnier de la Cour qui venaient parfois avec eux pour aider leur père.
Le jeune homme adresse un regard à Arnora. Elle n'est "que" sa sœur adoptive et pourtant, dans la famille elle est celle dont il est le plus proche. Ils partagent absolument tout et leur confiance mutuelle est inébranlable. Alberic sourit et observe son frère aîné, il a déjà une idée pour se rendre utile.

Le lendemain Alberic passe les portes de l'Eglise et retrouve le prêtre qui s'occupe de son père. Une longue discussion commence, le jeune homme souhaite pouvoir prodiguer lui-même les soins dont a besoin Euric. Mais l'ambition d'Alberic ne s'arrête pas là, il aimerait aussi apprendre à soigner les blessures que pourrait recevoir son frère ou sa sœur durant une chasse. Il en est persuadé, connaître les bases de la médecine serait un très bon moyen d'aider sa famille et constituerait un bagage solide pour son futur.
Le prêtre hésite, il a de nombreuses obligations, mais la possibilité d'avoir un assistant ne semble pas lui déplaire. C'est entendu, il apprendra la médecine au fils cadet des Leufroy.


-Un petit pas pour les Leufroy, un grand pas pour Alberic


La hache en bois fend l'air alors qu'Alberic redresse son arme d'entrainement. Le bruit sec du bois qui s'entrechoque raisonne dans la petite cour. L'homme recule d'un pas, se remet en garde, les conseils de son père toujours en tête. Face à lui se tient un petit bout de femme à la chevelure d'or et au regard déterminé. Elle fait tournoyer sa hache et frappe une première fois dans le vide alors qu'Alberic recule. Le second coup est plus rapide et frôle la jambe du jeune homme qui recule à nouveau, il doit attendre une ouverture. La furie poursuit sur son élan, cette fois il ne pourra pas esquiver, elle dresse son arme et c'est à ce moment qu'il frappe. Un coup net sur le flanc droit alors que la hache de sa sœur frappe son épaule gauche. Les deux combattants recule et se sourient avant de baisser leurs gardes.

Adossé au mur de la maison familiale, Lothar observe la scène. L'aîné savait que sa sœur ne pourrait pas se contenter d'une vie calme, mais il ne pensait pas qu'Alberic suivrait la même voie. Cela fait trois ans qu'ils s'entraînent quotidiennement à manier les armes pour devenir mercenaires. Leur père a fait tout son possible pour leur enseigner les bases du combat, même s'il n'a jamais été un grand guerrier.
Durant ces trois années Alberic a continué de suivre les enseignements du prêtre. Il a fini par remplacer ce dernier lorsqu'il s'agissait de s'occuper de la blessure de son père. Le jeune adulte a même fait part de sa volonté d'apprendre à lire. Cela lui a d'abord été refusé, mais devant l'entêtement d'Alberic l'homme d'Eglise a fini par céder et lui a donné un début d'enseignement. Il faut beaucoup de temps à Alberic pour déchiffrer une phrase, mais pour satisfaire sa soif de connaissances, il fallait qu'il sache au moins faire ça.

Les deux combattants rangent finalement leurs armes d'entrainement et se dirigent vers Lothar. L'aîné les observent avec un sourire, on peut lire de la fierté dans son regard. Les deux jeunes adulte portent les armures en cuir qu'il leur a fait faire auprès du tanneur que le Maître-Chiens lui a conseillé. Cela prendra du temps pour tout rembourser, mais au moins il leur laisse un souvenir de lui pour les accompagner.

"Vous avez presque l'air de savoir ce que vous faites. Pas mal."

Lothar conserve son sourire, il n'est pas non plus un grand combattant, mais il sait que son frère et sa sœur ont encore beaucoup à apprendre. Cependant, il ne se fait pas de soucis, Alberic est quelqu'un de réfléchit. Il encouragera surement Alnora à prendre des contrats accompagnés d'autres mercenaires plus expérimentés afin qu'ils corrigent leurs défauts et s'améliorent encore.

"Je pense que nous serons prêts à partir dans quelques mois."

L'aîné hoche la tête alors que la porte donnant sur la petite cour s'ouvre. Euric fait un pas et observe ses enfants. Contrairement à Lothar, on peut lire l'inquiétude dans son regard. Depuis son accident l'homme est devenu beaucoup plus protecteur et moins bavard que durant la jeunesse d'Alberic. Le père de famille observe longuement son fils cadet et lui tend un objet avec son bras encore valide.

"Tu en auras plus besoin que moi."

Alberic observe son père, puis le cadeau qu'il lui fait. Une épée bâtarde, une tête de loup blanche en guise de pommeau, une poignée en cuir noir et une garde entièrement en acier. Le fourreau est fait du même cuir noir que la poignée avec quelques brodures couleur dorées.

"Je l'ai reçu du Seigneur un peu après ma blessure, il voulait me l'offrir pour "service rendu et en gage d'amitié". Malheureusement je n'ai jamais eu l'occasion de m'en servir. Il l'a fait faire par son meilleur forgeron, sers t'en pour protéger ta sœur."

Le jeune homme redresse le regard vers son père et récupère le cadeau qu'il lui fait. Il n'a pas besoin de mots pour exprimer sa gratitude. Le père pose une main sur l'épaule de son fils et l'observe longuement.

"Je sais que tu me rendras fier mon fils."

L'aventure peut commencer.

Vous certifiez sur l'honneur avoir plus de 18 ans ? Oui Madame, j'ai dépassé dix-huit ans depuis malheureusement déjà longtemps.

Comment vous nous avez trouvé ? C'est Arnora qui vous a trouvé et qui m'a capturé.

Un avis ? (Sur nous, pas sur le voisin ♪) J'aime le forum, il est sobre et me pique pas les yeux. J'ai hâte de RP dessus :D

Quel est votre smiley préféré ?   panique  
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 49
Date d'inscription : 19/10/2017
avatar
Mercenaire Flamboyante

A savoir -
Age: 19 ans
Métier : Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alberic Leufroy
 Dim 22 Oct - 17:08


Par les flammes, par la force et par le sang, je protégerais les miens, Scorn m'en soit témoin.

Arnora s'exprime en #ff6600
calin
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 348
Date d'inscription : 25/09/2017
avatar
Folle obsédée par la Corruption

A savoir -
Age: 28 ans
Métier : Gérante d'un établissement de couture
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alberic Leufroy
 Dim 22 Oct - 17:14


Lajha s'exprime en #ff9999
Bienvenue parmi nous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 110
Date d'inscription : 13/09/2017
avatar
Fléau du monde

A savoir -
Age: ♥
Métier : Fouteuse de merde
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alberic Leufroy
 Dim 22 Oct - 17:54


Hey bivouaqueur et encore une fois, bienvenu ! dieu

Je n'ai rien à redire sur ta fiche, je vais donc te donner ta couleur de suite !

Bon jeu parmi nous wtf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Alberic Leufroy
 
Revenir en haut Aller en bas
Alberic Leufroy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Varteja :: Y prendre part :: Recensement de la population :: Présentations validées :: Peuple-