Varteja
Arnora, La Furie Flamboyante


Partagez|
Arnora, La Furie Flamboyante
Messages : 49
Date d'inscription : 19/10/2017
avatar
Mercenaire Flamboyante

A savoir -
Age: 19 ans
Métier : Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Arnora, La Furie Flamboyante
 Sam 21 Oct - 18:34


Par les flammes, par la force et par le sang, je protégerais les miens, Scorn m'en soit témoin.

Arnora s'exprime en #ff6600

Arnora

Le succès est le seul juge de ce qui est bon ou mauvais.



NOM : Leufroy (d'adoption)

PRENOM : Arnora

SURNOM : La Furie Flamboyante

SEXE : F

AGE : Dix-neuf ans

RANG SOCIAL : Mercenaire - Traqueuse

LIEU DE VIE : Ville de Morhai


Jeune femme atteignant à peine le mètre soixante, Arnora possède en revanche une solide musculature et de larges épaules, héritées de ses parents, puis forgées par une jeunesse active et un tempérament nerveux. Plutôt menue, elle n'est gênée par aucun superflus en formes et en graisse, lui assurant une aisance de mouvement maximale bien pratique dans sa situation. Nue, elle présente une peau pâle, des côtes marqués, un ventre plat et un fessier légèrement dessiné, le tout se trouvant rehaussé d'une petite poitrine imparfaite.

Traces de son adolescence tournée vers la forêt et l'extérieur, son corps est marqué de quelques vieilles cicatrices et de plusieurs brûlures, ses pieds calleux et ses mains usées par le bois de sa hache ou le crin de son arc. Elle porte la plupart du temps sur le dos sa tenue complète en cuir et fourrures qui, bien qu'elle ne protège pas la guerrière d'une bonne lame ou d'une masse, à le mérite de limiter les dégâts causés par les animaux rendus fous par la corruption, en plus d'être simple à rapiécer.

La seule chose qui trahira cependant toujours sa féminité est son joli minois. Bien que loin d'être parfaite avec sa vilaine balafre sur la joue et son aspect sauvageon, elle a la chance de posséder de sublimes yeux azurés, des traits harmonieux et un air naturellement mutin. L'ensemble est copieusement encadré par une épaisse tignasse blonde qui s'arrête archaïquement au niveau de ses épaules. Cette dernière est maintenue hors de son visage par un solide bandeau de cuir lui ceignant le haut du front.

En apparence, la mercenaire laisse donc une impression qui sied convenablement à sa profession, celle d'une femme rude, ascète et volontaire.



Arnora est une demoiselle profondément traumatisée. La perte de ses parents la hante encore et les souvenirs de la tragique nuit qui fit basculer sa vie se sont transformés en cauchemars au fil des années, lui laissant une peur viscérale de l’obscurité totale et un malaise permanent la nuit. Conséquence de ce même drame, sa passion malsaine pour le feu. Par un heureux concours de circonstances, ce furent des flammes qui eurent raison de la créature qui risquait de la tuer. Depuis ce jour, la mercenaire emmène toujours avec elle de quoi en produire, comme un réconfort dont elle ne peut plus se passer. Plusieurs brûlures parsèment ses mains et ses bras, résultat d'une fascination mal gérée au début, qui la poussait à toujours plus s'approcher de cette chaleur protectrice pour se sentir en sécurité.

Au fil de son enfance, finalement élevée par des parents adoptifs compréhensif et attentionnés, elle a développé un profond amour pour les membres de ce cocon familial de substitution, dont le plus bel exemple est sa relation symbiotique bien que parfois ambiguë avec Alberic. Une incroyable synergie et complicité a finalement émergée entre eux et ils n'ont guère plus besoin de beaucoup de mots pour se comprendre, lisant l'un dans l'autre d'un simple échange de regards.

Toujours alerte, attentive aux moindres menaces, la guerrière possède un tempérament d'acier. Impulsive, elle compte d'avantage sur son instinct que sur la réflexion, agissant avant de réfléchir. Brutale, farouche et pourvue d'une faible tendance à l'empathie, elle devient une véritable furie lorsque l'affrontement s'impose, compensant son manquant de puissance physique par une bestialité primitive presque effrayante.

Dans les lieux plus calmes où le danger ne rode pas, Arnora agit plus comme un homme que comme l'une de ses semblables, ayant calqué son comportement sur celui de ses deux frères dès l'enfance. Cette tendance à jouer des muscles et à s’identifier aux autres hommes d'armes qu'elle rencontre la rassure et la conforte dans ses décisions. Cette curieuse manière d'agir et sa relation particulière avec Alberic ont déjà poussé les deux mercenaires à partager en plusieurs occasions la même demoiselle lors de nuits torrides... Ce qui ne l'empêche pas d'avoir aussi un goût assumé pour la compagnie des hommes.



~ Naissance et drame

Arnora est née dans une petite famille de bûcherons sans histoire, cadette d'une famille de cinq enfants. Elle n'a que très peu de souvenirs de cette époque, en revanche, quelques jours après son quatrième anniversaire, un événement va radicalement changer sa vie. Cette nuit la hante encore de nos jours, ayant marqué au fer blanc la mercenaire, qui a, au fil des années, perdu espoir de se débarrasser de ces douloureux souvenirs. Si elle est incapable de se remémorer exactement le déroulement des événements, ce sont des sensations et des scènes qui la tourmentent au fil des années.

Des cris d'alarmes dans le village, la voix de son père braillant des ordres, une porte enfoncée puis une immense bête combattue à l'aide d'une simple torche et d'une lanterne, s'enflammant sans sourciller. La peur, chercher un abri dans un coin, se cacher les yeux et les oreilles pour essayer d'éloigner les hurlements de peur et de douleur, cacher son visage dans son robe pour oublier l'odeur ferreuse du sang. Relever la tête, voir approcher cette immense créature, nimbée de flamme, qui s'effondre finalement, privée d'yeux, de museau, de peau et muscles par la chaleur dévorante. Cette immonde odeur de brûlé, puis soudain le calme, la fatigue, le doux crépitement des flammes salvatrices... Une longue contemplation, des voix humaines puis un bras métallique qui la ceint pour l'extraire de la bâtisse en proie aux flammes. Une voix rassurante, une barbe broussailleuse contre sa joue, la fatigue, le sommeil...

~ Enfance

Arrivée en ville, la petite Arnora fut adoptée par la famille Leufroy. Euric, le père, était veneur pour un noble de Morhai et très vieil ami de son propre géniteur. Très rapidement proche d'Alberic, garçon de quelques mois son cadet, elle n'aura de cesse de le suivre et de l'imiter dans un premier temps, tout en identifiant le chef de famille, ainsi que Lothar, le frère aîné, à des figures modèles. Rapidement adoptée par le trio masculin, protecteurs mais aussi professeurs, ils sentirent rapidement le besoin de la petite à suivre une voie différente de celle convenue par son sexe. Dès qu'elle fut en âge de le supporter, Euric l'emmena, avec ses deux fils, lors de leurs excusions.

~ Adolescence

Encouragée par son entourage qui voyait la jeune femme s'épanouir au fil des années, elle se forgea lentement un corps de guerrière. Bien qu'handicapée par sa féminité, elle compensa en hargne pour tenter de rester au niveau d'Alberic, avec plus ou moins de succès et apprit avec ferveur les techniques de chasse de son nouveau père, ainsi que l'archerie. C'est aussi l'époque où Arnora commença à s'ouvrir un peu plus au monde extérieur, découvrant les plaisirs de la camaraderie et de la chair. Ses premiers contacts, initiés dans une optique très masculine, furent toujours en compagnie plus ou moins directe de celui dont elle était presque devenu l'ombre.

Peu après les quinze ans des inséparables, Euric fut victime d'un accident lors d'une chasse. Lothar, alors en âge, récupéra la place de son père pour faire vivre la famille, laissant l'avenir libre à ses cadets. Privée de nombreux postes officiels par sa naissance, trop peu disciplinée, la demoiselle décida de se lancer dans le mercenariat, finalement suivie par Alberic. Leur père insista cependant pour qu'ils se préparent encore quelques années, le temps d'être adultes. Il offrit à Arnora son arc et un équipement rudimentaire : une hache et un bouclier, l’entraînant du haut de sa maigre expérience. Les novices apprirent principalement à se battre l'un contre l'autre, puis ensemble, se joignant aux soldats les plus avenants lors de leurs entraînement. Grâce à leurs contacts, ils purent se faire fabriquer une armure de cuir à crédit, qu'ils remboursent encore aujourd'hui à chaque fois qu'ils passent à Morhai.

~ De nos jours

Le duo se forge doucement une bonne réputation dans leur région d'origine et dans le duché de Degron. Pour l'instant, ils se sont principalement cantonnés à de simples missions d'escorte, apprenant de compagnons plus expérimenté les nombreuses ficelles du métier. Cependant, leur dernière mission changea la donne : la caravane fut victime d'une attaque de la corruption. Les premières retrouvailles entre Anora et les démons de ses cauchemars furent marquantes, la rencontre l'affubla du doux surnom de "Furie Flamboyante".



Le premier rôle-play devrait se situer juste après la dernière mission du duo, que je préfère travailler dans un sujet plutôt que dans la présentation !


Vous certifiez sur l'honneur avoir plus de 18 ans ? Ouip, très bientôt 26 même... crying

Comment vous nous avez trouvé ? Top-Site, puis j'ai invité mon camarade Alberic à venir aussi. Je tiens à préciser que je n'ai pas réussi à me motiver pour réellement RP forum depuis plus de deux ans, j'espère que la hype va durer !

Un avis ? (Sur nous, pas sur le voisin ♪) J'aime bien le skin du forum et j'aime bien l'univers proposé, j'espère que les évents irots dans un sens tout aussi sympathique !

Quel est votre smiley préféré ?  heehee  dump 2  nobrain
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 348
Date d'inscription : 25/09/2017
avatar
Folle obsédée par la Corruption

A savoir -
Age: 28 ans
Métier : Gérante d'un établissement de couture
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Arnora, La Furie Flamboyante
 Sam 21 Oct - 18:41


Lajha s'exprime en #ff9999
Bienvenue parmi nous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 691
Date d'inscription : 09/10/2017
avatar
Marquis d'Amain

A savoir -
Age: 33 ans
Métier : Amateur de glandouille à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Arnora, La Furie Flamboyante
 Sam 21 Oct - 18:48




Je te souhaite la bienvenue mercenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 94
Date d'inscription : 24/08/2017
avatar
Sauveur des Hommes

A savoir -
Age: ∞
Métier : Jésus poilu
Voir le profil de l'utilisateur http://varteja.forumactif.com
MessageSujet: Re: Arnora, La Furie Flamboyante
 Sam 21 Oct - 22:13


signature
La vie n’est qu’un cri éphémère dans les mâchoires de l’éternité.


Bordel, c'est simple, c'est pourtant terriblement bien écrit, je suis jalouse. C'est le genre d'écriture que j'aime beaucoup et bordel numéro deux, je ne peux même pas chipoter, tout est parfaitement justifié. Rolling Eyes

C'est donc un sans faute.

Sauf une fois au bivouac ♥️
Je connais une rousse qui...Oups ♪

Allez, je vais te donner ta couleur toussa toussa  loup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Arnora, La Furie Flamboyante
 
Revenir en haut Aller en bas
Arnora, La Furie Flamboyante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Technique Furie
» Arrive en furie [PV Céline]
» Lietta Anarion, la rousse flamboyante
» Furie au lac ! [PV: Naël et Ariane]
» Dragons : Le cadeau du furie nocturne (2011) DreamWorks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Varteja :: Y prendre part :: Recensement de la population :: Présentations validées :: Peuple-